lectures-spectacles

Paradis-éprouvette

Poèmes Haut-Parleurs

Ici deux jongleurs de mots, comédiens & musiciens rompus à l’art de la mise en voix, s’emparent de ce texte coup de cœur.
Une manière d’initiation appétante aux joies de découvrir de la poésie d’aujourd’hui.

Je, d’un accident ou d’amour de Loïc Demey, Cheyne Éditeur

 

 

Deux bibliothécaires, manges-mots, émergent du chaos. Ils tombent sur une histoire, si ce n’est elle… qui leur tombe dessus ! Là, intervient ce texte de Loïc Demey dont Patrick Boucheron a écrit dans Le Monde qu'il est « simple et somptueux, souple et sensuel ».


Ce jeune auteur décrit un coup de foudre amoureux qui fait vaciller Hadrien : « ma pensée se désordre, mon langage se confusion ».

La mise en scène emprunte au théâtre d’images, de papiers et d’objets une fantaisie bienvenue. En scène ces jongleurs de mots rivalisent d’imagination pour servir sans illustrer, éclaircir sans ternir. Se pose l’art de dire, d’interpréter (ou pas) de la poésie d’aujourd'hui, à voix haute. L’humour est bien présent dans cette proposition délicate et cintrée qui pourrait intéresser les plus réfractaires au « genre poétique » comme ravir les vrais amateurs de textes innovants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Poèmes
Haut-Parleurs


Composition musicale et guitare électroacoustique : Christophe Anglade (comédien)
Mise en scène et adaptation : Marc Fauroux (comédien)
Direction d'acteurs : Anne Cameron.
Décors : Franck Breuil
Graphisme : Alem Alquier
Avec le soutien de la Cave Poésie de Toulouse, du conseil départemental 31, de la Région Occitanie, de la ville de Colomiers. La Cie est résidente du Théâtre du Centre (31).

 

Dossier à télécharger
(pdf, 0,0 Mo) :

lecture-spectacle